Brésil 1970 ? France 1998 ? Argentine 1986 ? Votez pour le vainqueur ultime de la Coupe du monde de football

La phase de groupes a rendu son verdict sur le vainqueur final de la Coupe du Monde de la FIFA. Huit champions du monde ont confirmé leur place en quart de finale, et maintenant c’est à vous de les départager. A l’affiche : un duel fraternel entre Brésil 1970 et sa version 1958, un match entre France 2018 et Espagne 2010, Allemagne 2014 contre Brésil 2002 et un grand match entre France 1998 et Argentine 1986. C’est à vous de jouer. votez à la fin de cet article.

Brésil 1970 vs Brésil 1958

Brésil 1970

championnat du monde

France 98 ? Brésil 2002 ? Votez pour le champion du monde ultime

HIER A 22H40

Premier du groupe A avec 44% des voix
Pourquoi fait-il : Brésil 1970, deux mots pour une force affolante, une équipe au sommet de son art, rendue possible par ses superbes attaquants. Pelé est le fer de lance et à côté de lui se trouvent Jairzinho, Tostao, Rivelino, Gerson et Carlos Alberto. L’équipe d’Auriverde touche à la magie et la finale, une victoire 4-1 sur l’Italie, symbolise la puissance du Brésil. Couronner la plus belle équipe de l’histoire à l’issue de la plus belle Coupe du monde de l’histoire ? Une telle réflexion n’est pas interdite.
Entraîneur: Mario Zagallo
Onze personnes alignées en finale : Félix – Carlos Alberto, Brito, Piazza, Everaldo – Clodoaldo, Gerson – Jairzinho, Tostao, Pelé, Rivelino

Brésil 1958

Quatrième du groupe B avec 10% des voix
Pourquoi fait-il : C’est l’heure du couronnement pour la Seleção. En Suède, le Brésil inspire l’admiration avec un jeu léché, et à la tête de l’attaque se trouve un phénomène de 17 ans, un certain Pelé. Auteur de 6 buts, un de plus que son ami offensif Vava, auteur d’un doublé en finale contre le pays hôte (5-2), les espoirs de Santos vont monter sur le toit du monde. Garrincha, un autre sorcier en jaune, et sa famille organisent leur premier championnat du monde.
Entraîneur: Vicente Féola
Onze en finale : Gilmar – Djalma Santos, Orlando Peranya, Bellini, Nilton Santos – Garrincha, Zito, Didi, Zagallo – Vava, Pelé

Lire Aussi :  au bout d'un match tendu, la France arrache cruellement la victoire à l'Angleterre

France 2018 – Espagne 2010

France 2018

Deuxième du groupe A avec 20% des voix
Pourquoi fait-il : une base solide, des défenseurs qui marquent des buts aux meilleurs moments, un milieu de terrain solide et une puissance de feu offensive capable de détruire tous les adversaires – le cocktail explosif des “bleus” en Russie. Comme lors du 1/8 de finale contre l’Argentine (4-3) en transition, les hommes de Deschamps ont gagné en acharnement, rapidité et grande capacité d’adaptation pour ramener la France sur le toit du monde.
Entraîneur: Dide Deschamps
Onze en finale : Lloris – Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez – Pogba, Kante – Mbappe, Griezmann, Matuidi – Giroud

Espagne 2010

Troisième du groupe B avec 20% des voix
Pourquoi fait-il : le meilleur des deux mondes – “Barca” et “Real” – réunis dans l’équipe nationale avec un grand match. Certes, les scores ne reflétaient pas le football utilisé par La Roja, comme Iniesta et son équipe ont impressionné en Afrique du Sud, comme ils l’ont fait lors d’une victoire 1-0 en prolongation contre les Pays-Bas, entre puissance collective et technique unique. précision. Tiki-taka est plus fort que toi.
Entraîneur: Vicente del Bosque
Onze en finale : Casillas – Ramos, Piqué, Puyol, Capdevila – Xavi, Busquets, Xabi Alonso – Pedro, Villa, Iniesta

Lire Aussi :  "la Russie joue un rôle important" dans le sentiment anti-français en Afrique

Allemagne 2014 et Brésil 2002

Allemagne 2014

Troisième du groupe A avec 10% des voix
Pourquoi fait-il : talent, détermination et efficacité. Humilié 7-1 devant ses supporters locaux en demi-finale, le Brésil n’en avait pas fini avec les cauchemars de la dure, joueuse et finalement impériale Mannschaft au Brésil. Les Bleus grinceront des dents dans leur bloc en quart de finale, tout comme l’Argentine dirigée par Messi dans le match pour le titre. L’Allemagne a encore gagné et Miroslav Klose est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde à l’Auriverde.
Entraîneur: Joachim Low
Onze en finale : Neuer-Lahm, Boateng, Hummels, Huevedes-Kramer, Schweinsteiger, Kroos-Mueller, Klose, Ozil.

Brésil 2002

Deuxième du groupe “B” avec 28% des voix
Pourquoi fait-il : Le Brésil, c’était la saison 2002. C’est simple, la Selesao compte au moins 4 joueurs qui remporteront le Ballon d’Or : le jeune Kaka est toujours au seuil de la gloire, derrière le brillant trio offensif Ronaldinho – Rivaldo-Ronaldo reste. Ce dernier connaît le tournoi de rêve en Corée du Sud et au Japon. “Il Fenomeno” décevra les fans de football alors qu’il signe pour revenir au front après de graves blessures récurrentes. Auteur de 8 buts dont 2 en finale face à l’Allemagne, il est le maître artisan de la 5ème étoile auriverde.
Entraîneur: Luiz Felipe Scolari
Onze en finale : Marcos – Lucio, Edmilson, Roque Junior – Cafu, Gilberto Silva, Kleberson, Roberto Carlos – Ronaldinho – Rivaldo, Ronaldo

Lire Aussi :  France et Maroc en demi-finale du Mondial, scandale au Parlement européen… Les cinq infos à retenir du week-end

Argentine – 1986, France, 1998

Argentine 1986

Quatrième place du groupe “A” avec 10% des votes
Pourquoi fait-il : Quatre ans après l’incroyable performance individuelle de Paolo Rossi, c’est un autre individu qui s’empare de tous les feux de la rampe au Mexique. Il s’appelle ? Diego Armando Maradona, grand maître défensif de l’Argentine et grande inspiration pour son numéro 10, a signé un doublé légendaire en quart de finale contre l’Angleterre (2-1) puis contre la Belgique (2-0). ). En finale, “Albiceleste” s’est imposé face à GFR. la Pibe de Oro seulement conquis le monde.
Entraîneur: Carlos Bilardo
Onze en finale : Pompidou – Cuciuffo, Brown, Ruggeri – Giusti, Burruchaga, Batista, Enrique, Olarticoecha – Valdano, Maradona

France 1998

Premier du groupe B avec 33% des voix
Pourquoi fait-il : A domicile, le groupe emmené par Aimé Jacquet sent ses ailes grandir, loin des critiques du sélectionneur français avant le tournoi. En France, les Bleus s’appuient sur une défense hors norme, un effectif complet et une équipe parfaitement équilibrée sublimée par moments par Zinedine Zidane. Son doublé en finale contre le Brésil, qui a mené 3-0 après trois matchs tendus contre le Paraguay, l’Italie et la Croatie, a propulsé la France vers des sommets sans précédent où les stars sont décrochées.
Entraîneur: Aimée Jacquet
Onze en finale : Bartez – Thuram, Leboeuf, Desailly, Lizarazu – Karembeu, Deschamps, Petit – Zidane – Djorkaeff, Givarc

championnat du monde

Brésil 1970 ? Votez pour le champion du monde ultime

13.11.2022 à 23:09

championnat du monde

Coupe du monde tous les deux ans ? “Ça donne plus d’opportunités aux équipes africaines”

12.10.2021 21:48

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button