Bruno Martini, ex-gardien international et dirigeant du hand français, mis en cause pour “corruption de mineur”

Bruno Martini, ancien gardien de but de l’équipe de France de handball, champion du monde et actuel président de la ligue nationale (LNH), est lié à “corruption de mineur” et “enregistrement d’images pornographiques d’enfants”, a-t-on appris mercredi auprès du parquet. et d’une source proche du dossier.

Visé par l’enquête depuis juin 2020 après la plainte d’un adolescent de 13 ans, Bruno Martini, 52 ans, a été interpellé lundi à Paris et placé en garde à vue, a ajouté une source proche du dossier, confirmant une information de France Info.

Interrogé par l’AFP, le parquet de Paris a confirmé que l’ancien joueur international avait été renvoyé mardi soir pour “un possible plaidoyer de culpabilité pour enregistrement pédopornographique”, après sa sortie de garde à vue.

Il devrait être présenté ce mercredi à un juge, qui devrait lui donner une chance d’être reconnu avant la condamnation.

A ce stade, les enquêteurs n’ont identifié aucune autre victime, à l’exception d’un garçon de 13 ans, a ajouté une source proche du dossier.

Lire Aussi :  Versailles. Histoire de lire : le salon s'ouvre à l'international

“Comme tout le monde ce matin, je suis très choquée”, a réagi la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur Twitter. “Evidemment j’ai une pensée très émue pour le jeune homme et sa famille”.

Le comité de direction exclusif de la LNH devait se réunir mercredi à 13h00, une réunion au cours de laquelle les autorités françaises “prendront toutes les décisions importantes, en matière de sanctions disciplinaires et sur l’avenir de l’administration”, a précisé le ministre. .

– Fonction de direction –

Bruno Martini, un colosse d’1,97 mètre, a été le gardien des champions du monde des Bleus en 1995, le premier titre majeur de la main française remporté par la bande déjantée des “barjots”, lançant un âge d’or pour ce sport.

De nouveau champion du monde en 2001, sa riche carrière de joueur l’a mené dans les plus grands clubs de France et d’Europe, de l’OM-Vitrolles à Montpellier – avec qui il a remporté la Ligue des champions en 2003 – puis Paris.

Lire Aussi :  la ville de Kherson appartient à la Russie, réagit le Kremlin après la venue de Volodymyr Zelensky

Puis il s’est tourné vers le métier de gestionnaire.

A la tête d’un groupe d’investisseurs, Bruno Martini a racheté Paris handball en 2010, assumant le poste de directeur général pendant plus de dix ans, dont son rachat en 2012 par la Qatar Sports Authority, déjà propriétaire du PSG.

Grâce à ce rachat, le PSG Handball domine la scène nationale depuis une décennie, avec notamment neuf titres de champion de France.

Bruno Martini a quitté son poste début 2021, annonçant avoir rejoint l’une des plus grandes équipes d’esports, l’équipe Vitality, en tant que directeur général.

Il a démissionné de ce poste en novembre dernier, suite à son élection à la présidence de la LNH.

“Mes projets sont la visibilité, le développement économique et l’espace”, a interrogé l’ancien footballeur international. “Il faut porter les bonnes valeurs”, a-t-il ajouté.

L’enquête sur Bruno Martini est la dernière d’une longue série de démêlés judiciaires visant des dirigeants sportifs français.

Lire Aussi :  SE M. François NKULIKIYIMFURA, Ambassadeur du RWANDA à Paris : « Le Kigali International (...)

Parmi les plus sensibles, Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby (FFR), a été condamné pour la première fois le mois dernier à deux ans de prison pour avoir conclu un accord de corruption avec un homme d’affaires et le président du club de Montpellier. , Mohed Altrad. Il a fait appel de cette condamnation et s’est désisté, sous la pression du ministère des Sports et de la commission d’éthique de la FFR.

Il a de nouveau été placé en garde à vue mardi dans une affaire de fraude fiscale aggravée, mais est ressorti sans inculpation à ce stade.

Quant à Noël Le Graet, le puissant patron de la Fédération française de football (FFF), il fait l’objet d’une enquête pour abus moraux et sexuels et a été contraint à la démission lors du Comité exécutif extraordinaire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button