cette tisane aiderait à lutter contre la maladie selon des chercheurs

IMPORTANT

  • En France, près d’un million de personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer.
  • La maladie d’Alzheimer est l’une des principales maladies neurodégénératives.

La maladie d’Alzheimer se caractérise par des lésions cérébrales qui entraînent progressivement la mort des neurones. Cette pathologie entraîne une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles.

Il n’existe actuellement aucun traitement capable de guérir la maladie d’Alzheimer. Pourtant, une étude récente de l’Université des sciences et technologies de Pohang (Corée du Sud) suggère qu’une tisane à base d’hibiscus pourrait aider à lutter contre cette pathologie neurodégénérative. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Recherche et thérapie sur la maladie d’Alzheimer.

La gossypétine présente dans l’hibiscus préviendrait le déclin cognitif

La maladie d’Alzheimer débute lorsque des accumulations de protéines Aβ et Tau forment des dépôts dans le tissu cérébral. La microglie, un groupe de cellules immunitaires qui contrôlent les synapses neuronales, intériorise ces amas pour protéger le cerveau. Mais en raison de son exposition, la microglie s’épuise, provoquant une réponse inflammatoire chronique et des dommages aux cellules nerveuses. En conséquence, la victime souffre d’un déclin cognitif et d’une perte de mémoire progressive.

Les professeurs Kyong-Tai Kim et Kyung Won Jo, chercheurs au Département des sciences de la vie de POSTECH, ont étudié le composé flavonoïde gossypétine, présent dans le thé à l’hibiscus. “La gossypétine active la microglie. L’équipe de recherche a également montré que la microglie élimine la bêta-amyloïde (Aβ) dans le cerveau pour améliorer les troubles cognitifs causés par la maladie d’Alzheimer”peut-on lire dans l’étude.

Dans le cadre de cette recherche, les scientifiques ont administré de la gossypétine à des souris atteintes de la maladie d’Alzheimer. Trois mois après le début de la recherche, les troubles de la mémoire et de la cognition chez les rongeurs étaient presque rétablis. L’étude a également noté une réduction des agrégats de protéines Aβ dans le tissu cérébral des souris.

La maladie d’Alzheimer:Gossipetin d’hibiscus contribuera au développement de médicaments”

Les chercheurs ont ensuite effectué le séquençage de l’ARN unicellulaire des souris. “L’analyse a montré que la gossypétine inhibait l’expression des gènes associés à la gliose qui favorisent les réponses inflammatoires chroniques, tout en augmentant l’expression des gènes associés à la protéine Aβ. En d’autres termes, la gossypétine facilitait l’élimination de l’Aβ par la microglie”ils ont expliqué.

Dans le futur, des essais cliniques sont prévus pour développer des traitements contenant de la gossypétine. Pour le professeur Kyong-Tai Kim, “l’élimination des agrégats Aβ déposés dans le cerveau est efficace dans la prévention et le traitement de la démence (…) La gossypétine d’hibiscus contribuera au développement d’un médicament sûr et abordable pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.






















Source

Lire Aussi :  L’ingérence croissante de la Chine au sein des universités européennes – EURACTIV.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button