Coupe du monde – La photo des Argentins qui provoquent les Néerlandais : le symbole d’un match plein d’animosité

C’était presque un classique de l’histoire de la Coupe du monde. Pendant de longues minutes, Pays-Bas – Argentine a longtemps ressemblé à un quart de finale sans histoire autre que ce qui a déjà été dit sur le génie de Messi. Et puis, tout s’est effondré. Sous l’impulsion d’entraîneur de Louis van Gaal, les Néerlandais reprenaient confiance, réduisaient l’écart pour une fin de match absolument folle.

Si l’ambiance générale du match était jusque-là assez précise, l’écart des Pays-Bas et la volonté des Argentins de gagner du temps de jeu ont complètement changé. C’était une guerre, avec des coups, des tacles, des mauvais gestes et de mauvaises attitudes. L’envie provoquée par Leandro Paredes après un tacle dangereux et une séquence de dégagement sur le banc adverse symbolisait cette haine mutuelle, renforçant aussi quelques éternels ressentiments, comme celui entre l’entraîneur néerlandais et Angel Di Maria.

Bref, ce fut donc une succession d’enchaînements rugueux et de mano et mano musclés. Alors quand l’Argentine a validé son billet pour les demi-finales après un penalty, les joueurs de l’Albiceleste n’ont pas pu se retenir, cherchant délibérément à provoquer les Pays-Bas. Cette photo, c’est elle et chacun se fera son opinion.

https://i.eurosport.com/2022/12/10/3505731.jpg

van Gaal était très en colère contre Messi

Mais la douceur de la qualification dans le dernier carré n’a pas fait tomber cette Argentine au sang chaud et déterminé. Ensuite, Messi s’est rendu sur le banc néerlandais pour s’expliquer devant van Gaal et Edgar Davids. De plus, selon la presse argentine, la célébration de Messi après avoir marqué sur place était destinée à l’entraîneur néerlandais, qui avait confirmé en conférence de presse jeudi que ce n’est que lorsque le ballon dans sa surface que le capitaine argentin a agi.

Au micro de la télévision argentine, Lionel Messi, mais pas le plus sanglant de tous, s’est montré très énervé contre Louis van Gaal (et aussi beaucoup contre l’arbitre). “Van Gaal vous répète qu’il a fait un bon match mais ils n’ont envoyé que de longs ballons“, il a chuté ostensiblement.”C’est vrai que ça a un peu fait mal à Léoa reconnu Lionel Scaloni après le match. Je ne veux pas donner de conseils à van Gaal mais faire cela rend Messi très émotionnel“.

Lionel Messi célèbre son but avec l’Argentine contre les Pays-Bas

Crédit : Getty Images

Messi, encore une fois, était toujours d’humeur belliqueuse lorsqu’il a répondu à la télévision argentine peu après le match. Alors qu’un joueur néerlandais semblait le surveiller d’un peu trop près, le numéro 10 avait une attitude très agressive. “Qu’est ce que tu regardes?! Sors d’ici», c’est flou en direction d’un joueur qui n’apparaît pas dans le cadre de la caméra. Au point que c’est le journaliste argentin qui a fait taire la Pulga.

Du côté hollandais, les propos étaient moins violents. Seul van Gaal, justement, a critiqué l’attitude des Argentins. “Pendant tout ce temps, ils avaient gagné…“, a-t-il expliqué en référence aux moments qui ont été égratignés par les soldats de Scaloni. Bref, une fin de match brûlante pour une compétition qui a ajouté un épisode de plus à une saga déjà chargée.

La Coupe du monde

Le génie de Messi, légendaire coup franc et incendiaire Paredes : les tops et les flops

IL Y A 5 HEURES

La Coupe du monde

Grosse frayeur et énorme soulagement : l’Argentine en demie

IL Y A 6 HEURES

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button