Équipe de France : Danger pour Varane, Deschamps reçoit deux candidatures pour la Coupe du monde

Foot – Equipe de France

Équipe de France : Danger pour Varane, Deschamps obtient deux candidatures pour la Coupe du monde

Publié le 2 novembre 2022 à 03h30

Didier Deschamps, qui a fait face à de sérieux maux de tête dans la constitution de son effectif pour la Coupe du monde, devra peut-être innover pour former sa charnière centrale en raison de l’incertitude entourant la présence de Raphaël Varane et Presnel Kimpembe. Mais les Bleus ne manquent pas de réserves pour le poste et deux flèches sont en effet.

Le casse-tête de Dide Deschamps est sans fin. Il a déjà fait face à son absence N’Golo Kanté et Paul Pogba dans l’entrejeu, l’entraîneur des Bleus doit composer avec des incertitudes, notamment en défense centrale Raphaël Varane (Manchester United) et Presnel Kimpembe (PSG). Wesley Fofana (Chelsea) a déjà perdu. Mais l’équipe de France a des réserves à ce poste et deux jeunes défis axiaux Dide DeschampsCommencer avec Mohamed Simakan.

Simakan s’applique

Quand je suis arrivé à Leipzig, pendant les premiers mois, je me suis dit qu’il y avait un moyen d’appeler Hope. Puis les listes ont baissé sans moi. J’étais bouleversé parce que je pensais que je viendrais. Mais quand on regarde la concurrence chez les Espoirs et chez les A, il faut aussi savoir se faire petit. Après les premières listes, j’ai arrêté la douleur, je me suis dit : “Ce jour viendra. En attendant, travaille pour toi et donne le meilleur de toi-même, et si on reconnaît ce que tu as fait, on t’appellera”. Je regarde les deux. Pas parce que je suis assez vieux pour jouer pour l’équipe nationale U23, je ne peux pas être appelé dans l’équipe A. Si vous regardez la compétition, vous verrez qu’elle est forte, mais je joue en Bundesliga et je joue en Ligue des champions. Tu dois croire ” Commence le défenseur RB Leipzig à Équipe.

Kalulu aussi !

super avecAC Milan, Aldo Kalulu Il admet qu’il aimerait aussi faire partie de son voyage au Qatar. ” Bien sûr, il y a de l’espoir. Parce que j’ai fait toutes les catégories de jeunes, il y a donc une envie d’atteindre le dernier niveau, même si cela reste le plus difficile à atteindre. Comme je l’ai vu ces derniers temps, il y a beaucoup de joueurs qui ont joué avec moi, que ce soit (Aurélien) Tchouaméni, (Benoît) Badiashile, (William) Saliba, (Adrien) Truffert, ils pourraient les toucher. . Alors on se dit que la balade n’est pas si loin. Un esprit de compétition vous poussera à y parvenir “, il a ditAprès la jambe activé CMR.

Lire Aussi :  "J'ai perdu mon enfant, ma femme. J'ai eu le sida. La drogue, je la prenais pour mourir"



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button