Guerre en Ukraine : L’affrontement était “inévitable” entre la Russie et le “régime néo-nazi en Ukraine”, estime Vladimir Poutine

Selon le président russe, en envahissant l’Ukraine, la Russie ne se défendait que par la prévention, quitte à précipiter l’inévitable.

“Le conflit entre la Russie et ce régime néo-nazi qui a émergé en Ukraine était inévitable”assure Vladimir Poutine ce vendredi. “Si nous n’avions pas pris les bonnes mesures en février [l’opération militaire spéciale du Kremlin avec l’invasion de l’Ukraine a débuté le 24 février, NDLR], tout se serait passé de la même manière, mais dans le pire des cas pour nous”insiste le planificateur du Kremlin, lors de la réunion des sociétés historiques russes, rapporte l’agenda des journalistes d’Interfax.

Lire Aussi :  EN DIRECT - "Le soutien du monde civilisé nous renforce", assure le Premier ministre ukrainien sur LCI

Ne répétez pas les erreurs du passé

“Nous avons pris nos responsabilités pour éviter une situation plus difficile”il s’est justifié. “Nous nous souvenons de ce qui s’est passé en 1941, lorsque, malgré les données du renseignement sur l’inévitabilité de l’attaque de l’Allemagne nazie contre l’Union soviétique, les dirigeants russes ont tardé à prendre les mesures défensives nécessaires, augmentant le coût de notre victoire contre le nazisme et les nazis. montant”il explique.

L’argument a été maintes fois répété, la Russie reprend contre Kyiv le concept de guerre préventive, utilisé notamment en 2003 par les Etats-Unis pour justifier l’invasion de l’Irak. Bref, l’attaque est la meilleure défense.

Lire Aussi :  le Festival International du Film d'Archéologie de Bordeaux

L’Ukraine “victime de la haine contre la Russie”

Pour Vladimir Poutine, cependant, la situation en Ukraine est “dur et douloureux” car « la lutte se déroule au sein du même peuple ». Nier, une fois de plus, l’unité du peuple ukrainien.

“En fournissant constamment des armes à l’Ukraine, en y déplaçant des mercenaires, des puissances étrangères [notamment les pays de l’OTAN, NDLR] est absolument cruelle envers ses citoyens, à leurs dépens”, Il dit d’attaquer les pays qui osent aider les Ukrainiens à se défendre et à défendre leur pays contre une invasion armée. Occidentaux “pour promouvoir leurs objectifs géopolitiques, qui n’ont rien à voir avec les intérêts du peuple ukrainien“.

Lire Aussi :  Le Qatar exclut d’indemniser les ouvriers de la Coupe du monde et crie à la désinformation

“Nous traitons toujours le peuple ukrainien avec respect et chaleur”

Et pour conclure : “C’est l’Ukraine, le peuple ukrainien, qui sont les premières et principales victimes de la haine anti-russe envers la Russie. En Russie, c’est tout le contraire : nous avons toujours traité et traitons le peuple ukrainien avec respect et chaleur”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button