Guerre en Ukraine : plus de 500 localités toujours privées d’électricité

18:14

Ce direct est terminé

Rendez-vous demain sur Le Parisien pour suivre l’actualité liée à la guerre en Ukraine et ses conséquences.

18:11

L’Opep+ choisit le statu quo dans un contexte instable

Les représentants des treize pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) conduite par Riyad, et leurs dix partenaires conduits par Moscou, se sont mis d’accord pour maintenir le cap décidé en octobre de la réduction de deux millions de barils par jour jusqu’à la fin 2023, ont indiqué à l’AFP deux participants à la réunion.

Le communiqué de presse a confirmé la poursuite de la stratégie actuelle, qui est considérée comme soutenant le prix.

“Ce n’est pas une grande surprise”, a commenté l’analyste Hans van Cleef d’ABN Amro, rappelant que le consortium a déjà “prévenu d’un ralentissement de la croissance économique et donc de la demande de brut”. La prochaine réunion était prévue pour le 4 juin 2023, mais le groupe s’est dit prêt à se réunir “à tout moment” d’ici là pour prendre “des mesures immédiates supplémentaires” si nécessaire.

15:41

Un projet de résolution sur les crimes de guerre russes à l’ONU ?

Selon le quotidien britannique The Guardian, un projet de résolution circule à l’ONU à New York pour créer un tribunal similaire à celui de Nuremberg, chargé de juger les dirigeants russes responsables du crime d’invasion en Ukraine.

14:53

La Russie ne veut pas considérer la limite

La Russie travaille sur un mécanisme pour interdire les exportations de pétrole vers les pays dont les prix vont baisser, a déclaré le vice-Premier ministre Alexander Novak, comme l’a rapporté Reuters. “La Russie ne s’agenouillera pas, même si Moscou doit réduire sa production”, insiste-t-il. La limite de 60 dollars le baril de pétrole russe a été décidée vendredi et devrait être mise en place lundi ou dans les prochains jours.

JOE KLAMAR / AFP

14:33

La Hongrie demande une exemption du plafond des prix du pétrole

Dans son compte Facebook, le ministre des Affaires étrangères de la Hongrie affirme que son pays a réussi la négociation pour ne pas être contraint d’utiliser la limite du prix du pétrole fixée pour la Russie et qui doit être fixée dans les prochains jours. Information reprise par plusieurs médias hongrois.

14:03

Mise à jour sur les pertes russes basée sur l’état-major ukrainien

Selon l’armée ukrainienne, environ 550 soldats russes ont été tués au cours des dernières 24 heures, pour un total de 91 150 victimes depuis le début de la guerre. Ils affirment également avoir désactivé cinq réservoirs supplémentaires, sans que la vérité réelle des nombres plus élevés puisse être vérifiée.

Lire Aussi :  pour donner son accord à la livraison de chars Leopard à Kiev, l’Allemagne dit attendre une demande formelle de la Pologne

13:50

250 000 euros récoltés par une vente aux enchères à Paris

La vente aux enchères d’objets cinématographiques, organisée ce jeudi à Paris à l’initiative du réalisateur Michel Hazanavicius, a permis de récolter 250 000 euros au profit de l’Ukraine. La moitié des fonds seront alloués au programme gouvernemental pour la construction du pays.

Parmi les voix proposées à la vente, le César du meilleur réalisateur et Jacques Audiard s’est vu décerner un prix de 25 000 euros.

13:39

9400 civils ont été tués depuis le début de la guerre selon l’Ukraine

Selon le premier vice-ministre de l’Intérieur d’Ukraine, Yevhen Yenin, « plus de 9 400 citoyens sont morts et environ 6 800 ont été blessés. Malheureusement, il y a aussi des enfants parmi eux : depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine, 461 enfants sont morts », a-t-il déclaré, cité par le site Internet du ministère.

13:02

Les Américains plutôt convaincus de l’aide à l’Ukraine

Selon une enquête annuelle de la Ronald Reagan Presidential Foundation & Institute, 57 % des Américains pensent que les États-Unis devraient continuer à envoyer de l’aide à l’Ukraine. De plus, la Russie est considérée comme un ennemi par 82% des personnes interrogées.

12:31

Plus de 500 rues toujours sans électricité

Plus de 500 rues en Ukraine dans huit régions différentes sont toujours sans électricité, suite aux grèves russes de ces dernières semaines qui ont considérablement endommagé le réseau électrique national, a déclaré un responsable du ministère de l’Intérieur.

LP/Olivier Corsan

Dans le détail, « la région de Kharkiv est la plus touchée, où 112 villages ont été isolés ; dans les régions de Donetsk et Kherson : plus de 90 ; région de Mykolaïv : 82 ; Région de Zaporijia : 76 ; Région de Lougansk : 43″, note Yevgeniy Yenin, premier vice-ministre de l’Intérieur.

11:51

Dupont-Aignan veut “pacifier” Zelensky

L’ancien candidat à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, estime sur le plateau du Grand rendez-vous (Europe 1/Les Echos/Cnews) qu’il est temps de “faire la paix” entre l’Ukraine et la Russie et de “pacifier Zelensky”, dont l’objectif le sien serait, selon lui, « d’être un instrument de destruction de la Russie ».

11:33

Informations sur les dernières attaques

Selon diverses informations locales, huit régions d’Ukraine ont été la cible d’attaques au cours des dernières 24 heures : celles de Donetsk, Kherson, Louhansk, Kharkiv, Zaporijia, Soumy, Mykolaïv et Dnipropetrovsk.

11:01

L’armée russe a tenté de recruter le fils d’un ancien espion

Le Guardian rapporte que des recruteurs militaires russes se sont rendus au domicile moscovite du fils d’Alexandre Litvinenko, l’ancien espion russe devenu lanceur d’alerte, qui a été empoisonné en Grande-Bretagne après avoir fui son pays. Ils essaieraient de le faire entrer dans l’armée. Mais Anatoly Litvinenko n’était pas là, car il n’y habite plus.

Lire Aussi :  quand l’Occident restait l’arme au pied face à Poutine

10:35

Vladimir Poutine connaît-il la guerre ?

La directrice du département de renseignement des États-Unis, Avril Haines, remet en question les informations dont dispose Vladimir Poutine sur la situation réelle du côté ukrainien. “Il est plus conscient (qu’avant) des problèmes (…) mais on ne sait pas s’il a une image complète des enjeux militaires” sur place, explique-t-il, lors de l’événement du Reagan National Defense Forum. tenue en Californie.

Icône du sport/Rod Lamkey/CNP

10:14

Vie quotidienne difficile à Severodonetsk

Alexander Stryuk, le maire de la ville de Severodonetsk (dans la région de Louhansk), affirme que les conditions de vie sont difficiles pour les citoyens qui y sont restés. Quand l’hiver commence, ils n’ont pas de chauffage et presque pas d’électricité, explique-t-il sur Telegram. De plus, de nombreuses mines sont cachées dans la ville. “L’approvisionnement alimentaire est limité”, dit-il également.

09:49

Quel est l’effet sur la limite du prix du pétrole russe ?

Les producteurs de pétrole de l’OPEP+ se réunissent ce dimanche à midi, juste avant que le plafonnement des prix de la Russie ne prenne effet ce lundi “ou peu de temps après”. Pour les pays producteurs de pétrole, la question est de savoir quel effet aura cette mesure sur l’approvisionnement en or noir russe, sachant que le Kremlin a fait savoir qu’il ne fournirait pas de pétrole à ceux qui utiliseraient ce procédé.

09:31

Sanctions contre les personnes associées à l’église

Les services de sécurité ukrainiens doivent être informés que 10 membres de l’Église orthodoxe ukrainienne font l’objet de sanctions (propriété bloquée, restriction des activités commerciales, etc.). Ils sont accusés de soutenir Moscou, des soupçons qui reposent, selon Reuters, sur le fait que ces personnes accepteraient de travailler avec les Russes dans les territoires occupés ou “justifieraient l’invasion”, selon les services de sécurité.

09:15

Nouvelles attaques près de Koupyansk

Sur Telegram, Oleg Singoubov, le gouverneur de la région de Kharkiv, rapporte que de nouvelles attaques ont lieu près de la ville de Kupyansk, tout près de la ligne de front.

AFP/Anatolii Stepanov

08:58

Vers un ralentissement du rythme des conflits

La directrice du service de renseignement américain, Avril Haines, estime que le rythme du conflit va ralentir dans les prochaines semaines, alors que les Russes et les Ukrainiens tentent de se réorganiser pour de nouvelles possibilités de faire face à des attaques qui n’interviendront certainement pas. , à ses yeux, qu’après l’hiver.

Lire Aussi :  Guerre en Ukraine. Bataille de Bakhmout, mobilisation, Zelensky et Musk… Le point sur la nuit

08:39

L’opinion russe de moins en moins favorable à la guerre ?

Dans sa mise à jour quotidienne, le ministère britannique de la Défense confirme qu’un sondage réalisé par des médias russes indépendants montre qu’en Russie, l’opinion publique n’est pas très favorable à la guerre menée en Ukraine. 55% des personnes interrogées soutiendraient des pourparlers de paix avec Kyiv et seulement 25% soutiennent la poursuite du conflit.

08:23

Austin dénonce la « cruauté » russe.

Lloyd Austin, le secrétaire américain à la Défense, juge que la Russie agit avec “une brutalité intentionnelle” en mettant “des citoyens et des cibles civiles dans son viseur”. Les bombardements “ont tué des enfants, détruit des écoles, détruit des hôpitaux”, dénonce-t-il.

REUTERS/Tom Brenner/photo d’archives

08:05

Visite du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Volker Turk, le nouveau haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme (qui succède à Michelle Bachelet) est attendu en Ukraine à partir de ce dimanche, pour une visite de quatre jours. Il se rendra notamment à Kyiv, Kharkiv ou encore Izioum et rencontrera les familles des citoyens disparus.

07:43

L’arrivée du premier navire en Ethiopie

Le premier navire du programme “Grain from Ukraine” (céréales d’Ukraine) vient d’arriver en Ethiopie, a annoncé Volodymyr Zelensky. Il transporte 25 000 tonnes de blé.

07:34

Bataille près de Bakhmout

La bataille autour de Bakhmout, une ville de la région de Donetsk que les Russes tentent en vain de capturer depuis l’été, a pris ces derniers jours une signification plus symbolique pour Moscou puisque sa victoire interviendrait après une série de défaites humiliantes. avec des retraites de Kharkiv (nord-est) en septembre et de Kherson (sud) en novembre. Selon un communiqué du président ukrainien ce samedi, les combats y seraient “difficiles”, car “les Russes ont eu le temps de se préparer”.

07h30

Macron s’entretiendra ce dimanche avec le chef de l’AIEA, “bientôt” avec Poutine

Dans un entretien au Parisien, Emmanuel Macron a annoncé qu’il rencontrerait ce dimanche le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Puis il discutera “prochainement” avec Vladimir Poutine, des questions de sécurité concernant le “nucléaire civil” en Ukraine. Retrouvez l’intégralité de l’interview ici.

07h30

Informations

Bienvenue dans ce nouveau live consacré à la guerre en Ukraine.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button