ITW/Le Mag – Xavier Jan : «B&B Hôtels-KTM… une fragilité du cyclisme»

Assemblée Générale de l’Alliance Cycliste Nationale (LNC) a eu lieu ce vendredi à Paris, dans le Fédération française du bâtiment. Suivi de deux tables rondes – dont une sur le thème “Organiser et poursuivre un test professionnel “et l’autre sur le sujet”Coureur Pro : Préparer une reconversion facultative” – ​​extrait d’un entretien conjoint entre Michel Callotprésident de la Fédération Française de Cyclisme (FFC), un Xavier Janprésident de la LNCpuis la remise du trophée d’honneur LNC dans Bernard Thévenet tout au long de sa carrière, cette AG a permis de faire le point sur l’état du cyclisme français. Au micro de Nouvelles du cyclisme, Xavier Jan aborder ce sujet, ainsi que ce qui concerne la situation de l’équipe Bed and Breakfast Hôtels-KTM oh Jérôme Pineau.

Vidéo – Xavier Jan, président de la LNC, au micro de Cyclism’Actu

“Le cyclisme français essaie d’avancer, de se structurer”

Il y a un successeur Marc Madiot à la tête de la LNC – la passation de pouvoir avait eu lieu en décembre 2020 – parlons d’abord de la santé du vélo tricolore. “Le cyclisme français essaie d’avancer, de se structurer. Nous avons un certain nombre d’équipes qui s’inscrivent dans la durée, que ce soit au niveau continental ou supérieur, avec quatre équipes françaises qui seront dans le WorldTour en 2023. L’actualité incertaine sur l’avenir de certaines équipes nous montre aussi qu’il peut y avoir de la fragilité et r la nécessité de réfléchir ensemble au modèle économique. Même paradoxe chez nos organisateurs, la bonne santé des très grandes courses qui ne doit pas cacher une fragilité spécifique – très variée – des courses ProSeries ou de classe 1. Nous avons besoin ce système pyramidal et ce calendrier pour que nos cavaliers les plus jeunes et les plus expérimentés puissent s’exprimer tout au long de l’année dans les compétitions proposées par les organisateurs français.”

Clairement devant la Belgique cette année au classement par pays UCI, la France termine cependant à une bonne troisième place, ce qui incite à l’optimisme. Xavier Jan. “La France a aussi de très bons cavaliers et il ne faut pas jalouser la Belgique. Ils ont des talents exceptionnels – Evenepoel, Van Aert, etc. – mais demain ce ne sera pas notre tour. Quoi qu’il en soit, nous travaillons pour permettre à de nouveaux talents d’émerger. “ Enfin, le Britannique de 52 ans s’est exprimé sur la cause de l’équipe Chambres d’Hôtes Hôtels-KTM, qu’on ne sait pas encore si elle sera dans le peloton en 2023.

Lire Aussi :  Pro D2 – A Vannes, Agen s’offre un nouveau succès en voyage

“En tant que président de la Ligue, je me dois d’être impartial et de faire confiance aux décisions de la DNCG”

« C’est forcément un gros souci, on croise les doigts. Les réponses définitives doivent arriver d’ici lundi. On espère tous que ce sera positif et que Jérôme Pineau pourra continuer l’aventure avec tout son staff et ses coureurs. Ça représente 50 personnes, c’est rien […] Je ne peux pas vraiment m’exprimer sur ce dossier car je ne connais pas les documents déposés ni les demandes formulées. La LNC est partie prenante de ce dossier puisque la DNCG collabore avec l’UCI pour valider les dossiers d’inscription des équipes. Il existe une stricte séparation des pouvoirs, et une stricte confidentialité des dossiers. En tant que président de la Ligue, je me dois d’être impartial et de faire confiance aux décisions de la DNCG qui, nous l’espérons tous, seront favorables. On croise les doigts”conclut Xavier Jan.



Source

Lire Aussi :  Athlètes de l'année 2022 - Caroline Garcia à la 6e place

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button