Julian Alaphilippe : “Je vais tout faire pour remettre les pendules à l’heure”

Avant son retour dans les médias, organisé en Espagne pendant le stage de son équipe, vous avez peu entendu parler de Julian Alaphilippe, si ce n’est deux ou trois clichés sur les réseaux sociaux avec sa femme, Marion Rousse, et son fils, Nino. L’ancien double champion du monde en avait besoin. La saison 2022 a été trop difficile émotionnellement et physiquement et Alaphilippe avait besoin de cette pause. Faire un “reset” et se lancer vers 2023. L’année, espère-t-il, pour le ramener au meilleur niveau.

Lire Aussi :  Tour d'Italie - Remco Evenepoel choisira lui-même 5 de ses 7 équipiers !

La nouvelle charge de Lefevere

Pas même la dernière charge de Patrick Lefevere – une main assez tôt pour compter – n’a pu dévier de sa ligne. Alaphilippe ne blâme rien ni personne, il compte bien retrouver son niveau, son plaisir et sa victoire, respectivement. Les deux derniers ne se passeront pas du premier de toute façon. “Je me concentre, je ne m’arrête pas dans les dernières saisons qui n’ont pas toujours été à la hauteur de mes attentesil répond. Je suis dans un très bon état d’esprit. J’ai une grande motivation pour tout ce qui vient.”

Des Strade Bianche à la Vuelta : saison en enfer pour Alaphilippe

Si Alaf’ est dans cet état d’esprit, c’est que l’hiver a été bon pour une fois. Même le traditionnel petit virus qu’il a attrapé en janvier l’a épargné cette fois. Crois-le, il le répète, il l’a fait”réinitialisation mentale et physique“, chez lui en Andorre avec femme et enfant et il a recommencé quand il en avait envie, c’est-à-dire après une bonne et longue pause. Pas la première fois pour lui mais bien nécessaire après les chutes, les maladies et donc les mauvais résultats et avis à partir de 2022.

Un cercle indécent largement élargi par les médias et quelques déclarations

Ma dernière saison a été ponctuée de pépins, sauf que la saison continue, les objectifs sont là, vous n’êtes pas au niveau. C’est un cercle infernal qui a été largement élargi par les médias et certaines déclarationsattire l’attention sur le Français. Sans le maillot de champion du monde, cela aurait été différent. Quand t’es un coureur lambda, on s’en fout, mais quand t’as le maillot, c’est plus dur à vivre.”

“Alaphilippe est content de ne plus avoir ce maillot arc-en-ciel, ce sera super Julian en 2023”

En 2022, Alaphilippe a été dépouillé de son beau maillot qui l’accompagnait depuis deux ans. Relief. “Ne pas l’avoir me permettra de retrouver une partie de la liberté que j’avais avant. J’en avais besoin après deux saisons“. La liberté de pouvoir entreprendre, de passer, sinon inaperçu, du moins parfois peut-être en retrait derrière les autres stars du peloton. Son annus horribilis, un temps, devrait au moins lui servir à ça jusqu’à ce qu’il devienne encore lui-même.

Alaphilippe, bons souvenirs et oubli

après ça”redémarrage“, bon hiver et bonne préparation, Julian Alaphilippe a toutes les cartes en main pour briller, peut-être pas depuis Sa Majorque où il reprend mercredi mais plus tard, où son programme l’amènera notamment aux Strade Bianche, à Tirreno, Milan-Sanremo ou le Tour des Flandres, son grand objectif pour la première partie de la saison. Qu’il les ait gagnés ou non, Alaf a brillé dans toutes les courses citées.”Qu’on oublie ou pas, je m’en fous. J’ai de bons souvenirs de ce que j’ai fait et j’ai la rage de ce que je ferai encore», développe le perforateur Soudal-Quick Step.

Et peu importe la pression que nous voulons mettre ou promettre. Alaphilippe, jure-t-il, se fiche de ce que l’on peut dire sur lui. “C’est l’une des premières saisons où je me sens si libre, si détenduil décide le contraire. Je ne ressens aucune pression, je veux juste en profiter. Je suis content et motivé pour débuter la saison” Heureux, sans doute, car un nouveau chapitre permet de découvrir une nouvelle page blanche. Une page à écrire.

Tour San Juan

De B&B à Astana : comment Cavendish a laissé Richeze derrière lui

IL Y A 7 HEURES

Tour San Juan

De retour de loin, Jakobsen domine Gaviria et Bennett au sprint

IL Y A 20 HEURES

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button