La PM néo-zélandaise souligne le rôle des femmes dans l’économie moderne

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a souligné le rôle des femmes d’aujourd’hui dans la progression de l’économie après la pandémie de COVID-19 et au milieu des effets négatifs de l’économie mondiale lorsqu’elle a prononcé un discours lors du Sommet des femmes 2022 sur le thème « Women Rising » sur Mercredi 16 novembre dans la ville Ho Chi Minh.

>> Le secrétaire général du parti a reçu le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande

>> Le chef de l’Etat a reçu le premier ministre de Nouvelle-Zélande

>> Entretien entre le président de l’AN et le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande

Lire Aussi :  L'Expression: Société - La formation, ce parent pauvre
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern prononce un discours lors du Sommet des femmes 2022 le 16 novembre à Hô-Chi-Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Le chef du gouvernement néo-zélandais a déclaré que le Vietnam et la Nouvelle-Zélande partageaient des similitudes en matière de travail des femmes, d’égalité des sexes et d’activités axées sur les femmes et les enfants.

Elle estime que la politique d’égalité des sexes fera partie d’une croissance économique durable, tandis que les politiques commerciales et les initiatives économiques créeront une force motrice pour que les femmes rejoignent les activités commerciales et de leadership.

Lire Aussi :  Un nouveau catalyseur pourrait être la clé de l'économie de l'hydrogène

Selon le dirigeant néo-zélandais, les femmes et les enfants ont été durement touchés par la pandémie car elle a aggravé la pauvreté et la violence domestique.

Au cours des trois dernières décennies, le taux de femmes néo-zélandaises rejoignant le marché du travail est passé de 54 % à 70 %. Au Vietnam, le taux était de 76 % en 2019, ce qui était assez élevé si l’on considère que la moyenne mondiale était de 47 %.

Elle a informé les participants des politiques de la Nouvelle-Zélande en faveur des femmes en matière de garde d’enfants et d’éducation préscolaire pour les aider à devenir plus résilientes face au ralentissement économique.

Lire Aussi :  L'absence de stratégie digitale unifiée à l'échelle de l'entreprise fragmente les ressources des DSI

Lors d’une réunion avec des femmes entrepreneurs vietnamiennes et néo-zélandaises, la Première ministre Jacinda Ardern a déclaré qu’en autonomisant, en augmentant les salaires et en respectant les travailleurs nationaux et étrangers, les entreprises néo-zélandaises s’efforcent de devenir non seulement les meilleures au monde, mais les meilleures pour le monde.

Organisé par la revue Vietnam ForbesLe sommet a attiré la participation de plus de 800 délégués, dont des femmes exceptionnelles et des dirigeants influents du pays et de la région.

VNA/CVN

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button