le chef de la diplomatie américaine qualifie de “barbares” les frappes russes visant les infrastructures ukrainiennes

Retrouvez ici toute notre vie #UKRAINE

21h01 : Nous avons expliqué dans cet article comment l’Holodomor a façonné l’identité ukrainienne.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

21h00 : La chambre basse du parlement allemand, le Bundestag, a adopté une résolution reconnaissant comme “génocide” famine en Ukraine causée il y a 90 ans par le régime stalinien : Holodomor.

18h59 : Le constructeur de centrales nucléaires et fournisseur de pétrole Framatome, filiale d’EDF, a confirmé hier soir que la charge identifiée à Dunkerque était bien d’environ “Fourniture de matériaux pour la production d’énergie nucléaire” pour son usine de Romans-sur-Isère (Drôme). Cette huile lui est alors destinée “les clients et surtout les navires nucléaires français”il a noté.

18h59 : Malgré la guerre en Ukraine, la France continue d’importer de l’uranium de Russie. “Plusieurs fûts d’uranium enrichi et dix conteneurs d’uranium naturel en provenance de Russie” ont été acheminés hier par cargo jusqu’au port de Dunkerque. Ils étaient chargés “sur plusieurs trains et camions dont la destination peut être Pierrelatte en France et/ou Lingen, en Allemagne”dit Greenpeace.

Lire Aussi :  Développement durable: le cabinet BCF rejoint le réseau international Baker Tilly

16h55 : Neuf personnes sont mortes hier en Ukraine dans l’incendie d’une maison, ont annoncé les secours ukrainiens. Ces incidents ont été causés par des bougies, des générateurs et des appareils à gaz que les Ukrainiens gardent chez eux en raison de pannes de courant.

15h34 : Une clôture de sécurité a été érigée par la police autour de l’ambassade, située dans un quartier résidentiel à proximité d’une école française à Madrid.

(OSCAR DEL POZO/AFP)

15h35 : Le ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine Dmytro Kuleba ordonne de renforcer les mesures de sécurité dans toutes les ambassades ukrainiennes. Plus tôt dans la journée, un employé de l’ambassade d’Ukraine à Madrid a été légèrement blessé dans une explosion survenue alors qu’il manipulait du courrier à l’intérieur de l’ambassade, selon une source policière.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Londres envoie des chars d'assaut Challenger 2 en Ukraine : le "bon signal" selon Zelensky

14h46 : La Russie revendique la capture de deux villages près de Bakhmout, la ville orientale aujourd’hui en grande partie détruite, que les forces russes tentent de capturer depuis l’été. “À la suite d’actions offensives, les troupes russes ont libéré les régions de Bilogorivka et de Perche Travnia” (le village appelé Ozarianyvka en ukrainien)”dit le ministère de la Défense de la Russie.

13h48 : Antony Blinken se qualifie comme “sauvages” Attaques russes visant des infrastructures civiles dans le pays. “Au cours des dernières semaines, la Russie a bombardé plus d’un tiers du système énergétique ukrainien, plongeant des millions de personnes dans le froid et l’obscurité.”déclare le secrétaire d’État américain.

(ANDREI PUNGOVSCHI / AFP)

13h33 : Nous vous en avons parlé plus tôt. Ursula von der Leyen a parlé de la mort de “100 000 soldats ukrainiens”, devant la Commission européenne a relevé des “inexactitudes”. Nos coordonnées.

Lire Aussi :  Des dents de dragon pour une défense « en profondeur » ou un compromis en catimini ?

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d'une réunion sur la reconstruction de l'Ukraine, le 25 octobre 2022. (CHRISTOPHE GATEAU / DPA)

(CHRISTOPHE GATEAU / DPA)

12h12 : “Nous avons demandé à la Commission européenne d’où Ursula von der Leyen tenait cette information”, a ensuite commenté le porte-parole de la présidence de l’Ukraine, Serhiy Nikiforov. Il maudit les statistiques “loin de la vérité”, dans une interview avec les médias Hromadske. Seul le commandant en chef, le ministre de la Défense ou le président a le pouvoir de soumettre de telles informations, ayant de telles qualifications. “sensible”.

12h11 : La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce matin que plus de 100 000 soldats ukrainiens et 20 000 civils ont été tués depuis le début de l’invasion russe. Mais cet article a ensuite été supprimé du texte publié sur le site de la Commission européenne. Nous ne pouvons pas confirmer ce chiffre”, a commenté l’armée ukrainienne, interrogée par Pravda ukrainienne.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button