Le futur « Conseil national du commerce » piloté par Thierry Mandon

Dans une interview à Un journal hebdomadaire (JDD) annoncé le 30 octobre, la ministre des Petites et Moyennes Entreprises et du Commerce Olivia Grégoire annonce la création d’un Conseil National du Commerce (CNC) pour travailler au développement du secteur et sera dirigé par l’ancien Secrétaire d’Etat à la Simplification Thierry Mandon .

“À partir de 1euh Décembre”dit Mmoi Grégoire de l’Hebdomadaire, “Nous allons mettre en place un Conseil National du Commerce”UN “Outil indispensable pour représenter ce secteur et travailler à son développement”.

“J’ai demandé à Thierry Mandon, l’ancien secrétaire d’Etat à la simplification, de s’en charger.”précise-t-elle, considérant que cela “Centre de simplification des normes.” (…) saura recueillir. “Il rencontrera tous les acteurs et ensemble nous définirons une feuille de route, avec des propositions concrètes et rapides à partir de juin.”poursuit le ministre.

Lire Aussi :  « Le travail a remplacé la religion dans la Silicon Valley »
Lire aussi : L’article est réservé à nos abonnés Design, boutique de créateurs, halles gourmandes… Saint Etienne, sous un nouveau jour

Une enveloppe de 24 millions d’euros

Si aujourd’hui “72% des dépenses des Français sont toujours engagées” dans les zones commerciales, ces « Concentrent les puits d’énergie, génèrent des îlots de chaleur, consomment des terres agricoles et forestières au détriment de la biodiversité et sont parfois inesthétiques »dit-elle. “Il est temps de repenser” ces domaines qui sont “aujourd’hui symboles des promesses non tenues de la société de consommation”“, précise le ministre.

Lire Aussi :  MotoGP : Marc Marquez ne regrette pas d’avoir ignoré en 2015 cette "règle non-écrite" de ne pas perturber un pilote jouant le titre

“Avec le CNC et tous les acteurs, je souhaite que nous imaginions leur transformation pour reconstruire un commerce qui s’intègre dans un lieu d’habitation, compact et mixte avec des logements, des services et des bureaux, le tout avec des solutions architecturales et environnementales innovantes signatures.”dit-elle.

UN “enveloppe de 24 millions d’euros” sera récompensé “En 2023, pour mener à bien 10 à 30 manifestants”précise le ministre, soulignant que “L’Etat ne financera pas seul cette transformation, mais la stimulera avec les collectivités locales et l’accélérera”.

Lire aussi L’article est réservé à nos abonnés Dans les villes moyennes, la santé révélatrice des commerces du centre-ville
Lire Aussi :  En automatisant les inspections, Bdeo révolutionne le diagnostic des véhicules d’entreprise

Quant au programme « Action Cœur de Ville » dédié à la revitalisation des centres des villes moyennes et doté de “enveloppe de 5 milliards d’euros” dont 20% sont allés au commerce, “Un nouveau chapitre [est] en préparation par les Ministères de la Transition Environnementale et de la Cohésion des Territoires »dit Mmoi Grégory.

Le monde avec l’AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button