L’économie sociale et solidaire en exemple au tiers-lieu le Lien

Dans le cadre du mois de l’économie sociale et solidaire, l’association Pôle ESS Bigorre a proposé ce week-end en troisième lieu Link, un beau programme d’animations destiné à faire découvrir les acteurs de l’économie sociale et solidaire avec le territoire. L’association fédère une trentaine de structures à Tarbes et Lourdes et intervient dans tout le département. Sa vocation est de créer du lien social. Un village d’initiatives, installé dans l’espace de travail Le Lien, a servi de toile de fond à toutes les activités proposées.

Dans la matinée, plusieurs tables rondes se sont tenues sur des sujets différents, mais avec SE comme point commun. Dans le village on retrouve Passing (école de cirque), Dans6T, Wimoov, Mob65, la Sonnante… Tour à tour, ils animent l’espace. Conférence des participants “La collaboration, levier de résilience pour les territoires”, animée par Epopées, table ronde, Finance résiliente, de Iès et La Sonnante. Puis l’après-midi s’est terminée par un retour d’expérience sur les Ess’Capades 2022, avec AG2R la Mondiale et Harmonie Mutuelle.

Lire Aussi :  plus d'une centaine de salariés occupent le centre commercial Bercy 2

L’événement qui s’est déroulé le 15 juin 2022 a réuni de nombreux participants lors du rallye vélo qui leur a permis de rencontrer les acteurs de l’économie sociale et solidaire à Tarbes et Lourdes, de découvrir comment on fait l’économie différemment sur le territoire et qui a amené réunissant familles, étudiants, salariés, chefs d’entreprise, élus…

Lire Aussi :  Economie : voici les 10 villes les plus chères du monde

Aider la communauté

Lors de l’ouverture du village initiatives, Evelyn Ricard, Vice-Présidente du CA Tarbes Lourdes Pyrénées, responsable de l’ESS, représentait le Président Gérard Tremage.

« L’ex-Grand Tarbs avait juridiction sur JJI depuis 2014. CA TLP a poursuivi les actions entreprises. Le CATLP, très connecté au sens de cette compétence, a formé, en 2020, une aide communautaire, [email protected] lieux. Les responsables de Link ont ​​déposé un dossier pour lequel un avis favorable a été reçu de la commission subvention de l’ESS.

Lire Aussi :  3 signes que «l'économie pandémique» s'est terminée en 2022, même si Covid est toujours là

Evelyn Ricart a tenu à les féliciter pour le travail accompli et les a assurés du soutien continu d’Aglo.

Denis Fenj, le maire d’Ibos, a exprimé la “satisfaction de la municipalité qu’une structure aussi dynamique s’installe dans ce quartier laissé par les précédents propriétaires et qui soit passé d’un “métier écologiquement irresponsable” à un “tiers-lieu éco-responsable”. .

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button