Les joueuses du LPGA accusées de ne pas jouer le jeu 

Le PDG du sponsor titre du tour final et de la saison, la société financière américaine CME Group, n’a pas apprécié le comportement des joueurs lors d’un événement organisé avant le tournoi de clôture de la saison et les responsables du circuit l’ont accusé de laxisme.

48 heures avant la Grande Finale de la LPGA au Tiburon Golf Club remportée par Lydia Ko, la Groupe CME, sponsor principal du circuit féminin américain, a organisé son important dîner annuel auquel ont participé d’anciens présidents américains, des secrétaires d’État et de nombreux chefs d’entreprise. Des personnalités importantes qui ont participé au développement de la LPGA pendant de nombreuses années.

Lire Aussi :  Gareth Southgate et la sélection d'Angleterre, pour l'amour des siens

Il y a des joueurs de LPGA évidemment ils étaient aussi invités, mais au grand dam des organisateurs aucun d’eux n’a voulu participer à la soirée.

Un manque évident d’investissement des joueurs qui n’a pas manqué de provoquer la colère Terry DuffyChef de la direction Groupe CME.

Je suis inquiet pour l’avenir du LPGA Tour

Terry Duffy

Ce dernier a déclaré que je Semaine du golf sa gêne lorsqu’il a demandé qu’on allume la lumière et qu’on applaudisse les joueurs présents.

Lire Aussi :  Volley-Ball : Face aux Bretons de Saint-Nazaire, Narbonne prend l'eau

C’est gênant pour une entreprise de cette taille et gênant pour moi personnellementil maudit. Ils feraient mieux de se ressaisir parce qu’ils vont perdre des gens comme moi avec ce genre d’attitude. Je suis préoccupé par l’avenir du circuit de la LPGA, les dirigeants doivent travailler avec leurs joueurs pour s’assurer que tout le monde comprend clairement comment nous développons le jeu ensemble, avec les sponsors et les autres “.

Le commissaire s’excuse

Parce que la LPGA aurait bien fait. D’autant que cette année le chèque remis à la gagnante du dernier tournoi de la saison, Lydia Ko, a atteint un montant record de 2 millions de dollars.

Lire Aussi :  Volley-ball : Narbonne orphelin de son meilleur marqueur Willner Rivas

Un commissaire LPGA nommé l’année dernière Mollie Marcoux Samaan hâte de t’excuser. “ Il n’y avait plus de soutien pour le LPGA que le Groupe CME un Terry Duffy. Il est de ma responsabilité de m’assurer que cela n’arrive pas. Sur cette question particulière, j’assume l’entière responsabilité. “.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button