« Les mêmes signes » utilisés entre les joueurs marocains et les djihadistes ? Prudence

L’Allemagne crie au scandale. Dans un journal télévisé de la chaîne Welt TV, avant la demi-finale France-Maroc de la Coupe du monde, l’animateur a consacré un sujet au signe fait par les joueurs marocains lors des matchs. Le sujet montre une photo de trois joueurs de l’équipe marocaine de football levant leur index en l’air. On distingue de gauche à droite le président Ilias, Abdelhamid Sabiri et Zakaria Aboukhlal.

Selon les médias allemands, le signe en question serait le même adopté par les terroristes de l’Etat islamique (EI). “On ne sait pas s’ils étaient au courant de la signification du geste devant les jihadistes”, a averti la chaîne. Il semble surtout que les médias confondent terrorisme et religion. 20 minutes explique pourquoi.

FAUX

Sur l’image, trois joueurs de l’équipe de football marocaine font le même geste avec leurs index levés vers le ciel. On peut retrouver la même photo sur le compte Twitter du joueur Ilias Chair, juste après la victoire contre le Portugal le 6 décembre dernier.

Selon la chaîne Welt, l’enseigne aurait un lien avec les terroristes de l’État islamique. Mais c’est faux. Il n’y a aucun message de radicalisation des joueurs marocains derrière cette photo. “C’est juste une célébration religieuse pour dire, s’ils y sont arrivés, Dieu merci”, a déclaré Said El Abadi, journaliste sportif à Canal.

Un signe religieux

Afin de mieux comprendre la signification de ce symbole, nous avons interviewé un ancien membre du Conseil des Imams. « Ce signe indique l’unicité divine. C’est la reconnaissance que Dieu est unique”, nous explique-t-il. Avant d’ajouter : “C’est un geste qu’on peut faire dans toutes les circonstances de la vie, mais c’est surtout un retour vers Dieu pour lui témoigner notre gratitude”. Ce signe est donc une manière de réaffirmer sa foi, avant d’être un geste politique.

Lire Aussi :  Sara Gunnarsdottir dénonce le comportement de l'OL pendant sa grossesse

Que répondre à la chaîne allemande qui s’interroge sur la légalité de ce geste après qu’il ait été réutilisé par les combattants de l’Etat islamique ? “Ce n’est pas parce qu’il est utilisé par Daech qu’il faut l’arrêter. Ce n’est pas parce que certains hommes de Daech vont à la mosquée et jeûnent qu’il faut aussi abandonner ces traditions de l’islam”, compare l’ancien membre du Conseil des imams. Ce dernier regrette également que la question se pose pour les joueurs musulmans et non pour les joueurs chrétiens qui font aussi des signes de croix lors des matchs. “C’est le même signe d’unicité.”

Lire Aussi :  Sports | Ligue des champions: pour l'OM, match de l'année et match couperet

Reprise de l’État islamique

De plus, la question du signe de l’index pointant vers le ciel se pose souvent. En 2019, par exemple, deux hommes ont été placés en garde à vue après des selfies indexés dans le ciel devant la cathédrale de Strasbourg. Les deux hommes avaient été placés en garde à vue pour apologie du terrorisme. La BBC a alors qualifié ce signe de “salut de l’EI”, avant de s’excuser.

A l’époque, le chercheur en sociologie politique Thomas Pierret expliquait à 20 minutes que le geste a été systématiquement restauré par l’État islamique. « En associant systématiquement ce signe à leur communication de groupe, un nombre important de personnes finiront par l’y associer. C’est exactement ce que veut Daech », souligne le chercheur, démentant une « stratégie de marque ». “Ils transforment des symboles partagés par tous en symboles qui leur seraient propres”. Une stratégie qui fonctionne malheureusement dans certains cas.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button