Mbappé, le calvaire pour sa copine !

Les accusations portées récemment contre Rose Bertram ou encore les passions lâchées par Aya Nakamura ce week-end en postant un cliché avec Kylian Mbappé en témoignent : sortir avec Kylian Mbappé a des conséquences…

Aya Nakamura a mis le feu aux réseaux sociaux samedi. La chanteuse a en effet posté une série de photos d’elle “Vendredi soir”. Et plus encore que le crop top porté par l’interprète Djadja pour assister au concert privé du rappeur Tyga, le cliché du natif de Bamako en compagnie de Kylian Mbappé a déclenché les passions. Les deux stars françaises avaient déjà eu la chance de se rencontrer par le passé, mais cette fois la complication semblait être là.

Kylian Mbappé et Aya Nakamura ont également commencé à se suivre sur Instagram après leur soirée de vendredi soir et l’attaquant du PSG a répondu à son annonce en postant trois émojis “feu” qui n’ont pas manqué de faire réagir. Beaucoup ont attiré l’attention sur le fait que la chanteuse, par exemple, était beaucoup moins souriante, la veille, lorsqu’elle s’est présentée avec Khabi Lame en marge d’un match NBA entre les Bulls et les Pistons.

Lire Aussi :  Rugby à XV - USAP : le retour inspiré de Tristan Tedder face au Stade Français

Et certains semblaient complètement convaincus que les sourires et la complexité dont faisaient preuve les deux stars prédisaient l’amour et les voyaient déjà en couple. Et encore plus puisqu’ils sont tous les deux officiellement célibataires. Bien que le rappeur soit séparé de Vladimir Boudkinoff depuis cet automne, le champion du monde tricolore n’a jamais officialisé la moindre relation.

Gêne pour Emma Smet, coup de gueule pour Rose Bertram

Néanmoins, la presse people a prêté plusieurs idéaux à Kylan Mbappé, que ce soit avec l’actrice Emma Smet, le mannequin transgenre Inès Rau ou sa collègue Rose Bertram. Les rumeurs abondent à leur sujet. Ce qui les fait vivre des moments difficiles. La fille de David Hallyday et la petite-fille de Johnny Hallyday ont pourtant fait irruption et n’ont pas non plus caché leur trouble en abordant le sujet dans les colonnes Jeu parisien.

« Bien sûr (nous ne sommes que des amis). Mais je le dis et je le répète : je n’ai pas à me justifier auprès des gens avec qui je prends des photos», avait-elle martelé, bien consciente des mauvais côtés des réseaux sociaux. « Ils sont importants pour le travail, mais ils peuvent aussi être très dommageables. J’essaie de ne pas prêter attention aux messages de haine”a-t-il expliqué l’hiver dernier.

Lire Aussi :  Classement ATP - Si Wimbledon avait distribué des points, qui serait numéro un ?

Quant à Rose Bertram, elle a été la cible de démentis calomnieux pendant les vacances. De quoi l’inciter à poster un coup de gueule sur Instagram pour faire taire le harcèlement dont elle a été victime. ” 2023 pour moi a commencé par la haine et le cyberharcèlement, cette situation est le triste tableau de ce qu’est devenue notre société, elle écrit. Rien de ce qui a été affirmé n’est vrai, elle a écrit. La vérité ne peut en aucun cas provenir d’un inconnu inconscient qui ignore tout de ma vie privée et qui de surcroît se cache derrière un paravent. Le plus ignoble est le fait que certaines personnes puissent croire et nourrir toutes ces bêtises. Il n’y a aucune preuve de ce qui a été dit contre moi, mais ce sont tous des mensonges qui nuisent à mon image et à ma réputation.», écrit-elle en effet.

Lire Aussi :  Volley-ball : les Centurions monstrueux à Paris !

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button