Rugby à XV – USAP : le retour inspiré de Tristan Tedder face au Stade Français

Lors de la victoire de l’USAP contre le Stade Français, ce samedi 28 janvier (31-24), les Catalans ont une nouvelle fois pu voir leur défenseur Tristan Tedder performer. Pas flamboyant, sa petite inspiration a largement permis à l’USAP d’aller chercher les quatre points.

Il n’était pas l’attraction de ce match, mais son retour devait faire du bien au XV de l’USAP contre le Stade Français, ce samedi 28 janvier. Après cinq semaines sur la touche, Tristan Tedder était de retour sur le terrain d’Aimé-Giral en dos.

Et, comme il l’avait prévenu avant le match : “Je n’ai absolument plus de soucis”. C’était vu. Néanmoins, dès les premières minutes, sur son premier ballon de la partie, il a pris un gros coup de tampon à l’ailier parisien, Sione Tui. Sans se décourager, il a continué à attaquer la ligne plus du côté offensif.

Lire Aussi :  Nevers s’impose à Angoulême, qui reste bloqué dans la zone rouge

Une touche sauvée dans les dernières minutes

Et même si “Mes sentiments ne seront plus les mêmes”, comme il le disait deux jours avant son retour aux champs, il faisait encore usage de ses grandes inspirations. Sans besoin de temps d’adaptation. Il a également été l’un des acteurs clés du premier essai de Jake McIntyre (10e), quand Joris Segonds a décidé de botter un long match, ce qui a malicieusement permis à Tristan Tedder de glisser et d’aller avec le ballon derrière le but. Le ballon revient donc dans le camp parisien en mêlée.

Lire Aussi :  MotoGP, Cal Crutchlow sème le trouble sur la M1 2023 : "je pense que Yamaha devrait revenir en arrière"

Laissez le rôle de buteur à l’ouvreur Jake McIntyre pour “qu’il puisse continuer à se concentrer sur son jeu après son retour”, selon ce dernier, le numéro 15 catalan a parfois cherché la malformation au pied. Glissez quelques low kicks dans le dos d’une défense de stade parfois chaotique. Mais la traversée du terrain, les coups de pied intelligents et la couverture aérienne étaient la magie de Tedder au début de la saison. Cela s’est encore goûté à Aimé-Giral ce samedi soir, alors que Joris Segonds voulait encore botter en touche suite à un penalty abandonné par les Catalans. Tristan Tedder veillait et ramenait le ballon dans le champ de jeu dans les airs pour reprendre le cuir et éviter une touche parisienne dans le camp Usapiste dans les dernières minutes qui aurait pu être cruciale.

Lire Aussi :  Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, dénonce « la parole en roue libre, qui flanche gravement » de Le Graët

Il n’est certes pas à 100%, il l’avoue, mais son retour était pressant. Et ce n’est que pendant ce bloc central que les usapistes peuvent apprécier de voir l’Afrique du Sud à l’œuvre.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button