SE M. François NKULIKIYIMFURA, Ambassadeur du RWANDA à Paris : « Le Kigali International (…)

.

par Alfred MIGNOT, AfricaPresse.Paris (APP)
@alfredmignot | @africa_presse

.

A son arrivée en France en juin dernier, l’Ambassadeur du Rwanda, Honorable François NKULIKIYIMFURA, parfait francophone, a d’abord tenu à le remercier » un ami Stève Gentili, Président du Forum Francophone des Affaires (FFA), a ainsi déjà pu rencontrer de nombreuses personnes du secteur bancaire…

Ensuite, il était très heureux de parler des nombreuses avances faites par sa femme” le pays des mille montagnes » qu’on aime appeler aujourd’hui aussi « le pays des mille opportunités “.

.

Attractivité renforcée

.

Le Rwanda a en effet enregistré au cours des dix dernières années un taux de croissance de 10 % par an %, et l’état de son entreprise s’est grandement amélioré : “ 28 ans après le génocide, notre nation est aujourd’hui classée parmi les pays les plus prospères d’Afrique. Et ce, en raison de sa stabilité politique, de sa transparence dans la gestion des deniers publics, de sa sécurité et, surtout, de son intolérance à la corruption. » souligne l’Ambassadeur.

Lire Aussi :  Plan International Burkina célèbre les personnes handicapées

Parallèlement, plusieurs mesures ont été prises pour améliorer l’attractivité du pays, où l’on peut désormais “ commencer à trader dans les 6 heures “. Et Monsieur François NKULIKIIMFURA dans le détail :” Au Rwanda, il n’y a plus de restrictions sur l’ouverture de comptes en devises ; les bénéfices peuvent être rapatriés en France ou ailleurs sans aucune restriction de la part de la banque centrale et sans autorisation préalable. ; Il n’y a aucune restriction sur la récupération du capital et enfin, vous n’avez pas d’impôt sur les plus-values “.


Vue du public pendant la séquence de questions-réponses. © AM/APP

.

La grande ambition de Kigali
Centre financier international

.

Le Centre financier international de Kigali, créé en 2021, a été au cœur de son intervention. Si le Maroc, l’Afrique du Sud et Maurice disposent de centres financiers de classe mondiale, il est cependant clair que « Notre continent dispose aujourd’hui du moins de services en termes de centres financiers pouvant supporter les transactions entre nos pays respectifs et le reste du monde. Et l’Afrique subsaharienne manque cruellement d’un point de référence pour les flux transfrontaliers. C’est ce manque que la place financière de Kigali veut combler aujourd’hui il interroge l’ambassadeur.

Lire Aussi :  Cristiano Ronaldo s'est engagé avec Al-Nassr

Ainsi, le Rwanda Development Board, et Rwanda’s Finess Finance – dirigé pendant un an par l’ancien patron du Credit Suisse, Tidjane Thiam – sont les deux organismes chargés de développer le Kigali International Financial Center, que les autorités rwandaises considèrent comme « être un hub dans la région, une plateforme où nous investissons en Afrique de l’Est, mais aussi sur tout le continent “.

………

* Trié par thème “ Coopération de puissance au service du développement économique », la rencontre a eu lieu le 13 octobre à Versailles, au Domaine de Madame Élisabeth, avec la belle participation de Pierre Bédier, ancien ministre et Président du Département des Yvelines, de Stève Gentili, Président de la BRED et Président du Forum. francophone des Affaires (FFA), Wilfried Lauriano do Rego, Coordonnateur du Conseil du Président Africain, avec S.E.moi Anne-Sophie Avé, ambassadrice chargée de la diplomatie politique.

Lire Aussi :  Escrime : quatre fleurettistes guadeloupéens en phases finales du Challenge international de Paris

.

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

.

CMAAP 6, 9 novembre : “ AFRIQUE-EUROPE : quelles avancées vers une coopération économique renforcée ? » INSCRIPTION OUVERTE


.

Regardez ici le REPLAY de notre CMAAP 5, du 6 octobre 2022 :

FRANCOPHONIE ÉCONOMIQUE

L’AFRIQUE PEUT-ELLE REVIVRE ? ? »




Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button