Tête-à-tête avec… Miranda McMillan | LNH.com

Dans le cadre des articles de la série “Main avec…”, nous interviewons des joueurs du monde du hockey pour en savoir plus sur leur vie sur et hors glace. Cette édition met en vedette Miranda McMillan, analyste des données sur le hockey des Canadiens de Montréal.

Miranda McMillan est à l’emploi des Canadiens de Montréal depuis juillet dernier dans un poste plutôt méconnu. Analyste de données hockey.

“Mon travail consiste à trouver des modèles ou des propriétés dans les données qui peuvent ne pas être évidentes à première vue et à être en mesure d’explorer et de présenter ces modèles d’une manière qui a du sens pour notre personnel des opérations de hockey”, a expliqué le joueur de 32 ans. Cela peut aller des données de match tactique aux données de performance des athlètes en passant par l’identification des talents. Nous desservons de nombreux départements au sein de notre équipe élargie. »

Originaire de Truro, en Nouvelle-Écosse, McMillan a commencé à jouer au hockey à l’âge de 8 ans. Elle a passé cinq saisons à l’Université Dalhousie, où elle a étudié les sciences, se spécialisant en mathématiques et en statistiques.

Avant de se joindre aux Canadiens, McMillan a travaillé pendant plus de cinq ans comme statisticien et chef d’équipe de données chez Kinduct Technologies à Halifax.

Lire Aussi :  Un astéroïde de la taille d'un camion a frôlé la Terre

Dans une entrevue avec NHL.com, McMillan a parlé en profondeur de son rôle et de sa carrière, en plus de parler de ses sources de motivation.

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu pour votre carrière ou quel conseil aimeriez-vous donner aux autres ?

“Je paraphrase, mais fondamentalement, vous faites ce que vous aimez, ce qui vous rend heureux. Je ne me rendais pas compte à l’époque de l’importance de ce conseil, mais j’ai vécu quelques drames dans ma vie qui vous font vite comprendre que la vie est trop courte. Nous passons une grande partie de nos journées, semaines et années à travailler. Nous ne devrions pas les gaspiller à faire quelque chose que nous n’aimons pas. »

Qu’est-ce qui vous motive à repousser vos limites et à réussir ?

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été une personne compétitive – mes sœurs et moi devons remercier nos parents pour cela. Je pense que c’est ce qui me motive à faire mieux. Quand j’étais jeune, j’ai toujours essayé de suivre les traces de mes sœurs aînées, surtout à l’école, où elles mettaient la barre très haut. Cela, avec tous les sports que j’ai pratiqués, a inculqué une solide éthique de travail et le désir de toujours être le meilleur possible. Qu’il s’agisse de succès en classe, sur la glace ou sur les terrains, ou maintenant dans ma vie professionnelle, je sens que l’esprit de compétition naturel en moi est ce qui me pousse à donner le meilleur de moi-même chaque jour – le même. »

Lire Aussi :  La PS5 Pro arriverait en avril 2023 avec un refroidissement liquide

Y a-t-il eu un moment particulier où vous vous êtes dit fièrement “Je n’arrive pas à croire que c’est mon travail” ?

« Il y en a eu quelques-uns depuis que j’ai été embauché par les Canadiens. Le premier était probablement lorsque j’ai vu pour la première fois ma signature de courriel avec le logo des Canadiens à côté de mon nom. Un autre moment qui a rapidement suivi a été l’opportunité d’être à Montréal (je travaille à distance à Halifax) au camp des espoirs des Canadiens, où j’ai eu l’occasion d’assister aux entraînements sur glace et de voir les derniers choix de repêchage participer à leurs premiers entraînements dans un Tricolore. Jersey. Être là pour rencontrer les membres de l’équipe des opérations hockey et visiter les installations a été pour moi un moment surréaliste. »

Lire Aussi :  découverte de deux « mondes aquatiques »

Quels sports pratiquiez-vous quand vous étiez jeune ? Lequel as-tu le plus aimé ?

“J’étais un enfant occupé, je faisais du sport autant que je pouvais. J’ai toujours été attiré par le hockey et finalement mes parents m’ont permis de commencer à jouer. Ça a toujours été mon sport préféré. Outre le hockey, j’ai joué au basketball, au soccer, au golf, au badminton et à la balle molle. »

Quels sont vos hobbies?

“J’aime être aussi actif que possible, donc je passe la plupart de mon temps libre à faire ça. Je joue toujours au hockey et je suis également arbitre (entraîneur dans le passé). Je joue au hockey-balle et au golf, et j’ai récemment essayé le squash. J’aime faire du camping, du vélo, de la randonnée et de la raquette lorsque le temps hivernal le permet. Les activités de plein air fonctionnent bien pour moi. Après avoir travaillé à l’ordinateur toute la journée, je veux vraiment être actif à l’extérieur, quelle que soit la saison. »



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button