TPMP People – “Je suis très surpris”, “Toujours aussi touchant”, “Honteux”, “Dommage” : la venue de Jean-Michel Maire sur le plateau divise les twittos

Photo de C8 en direct/TPMP People

Photo de C8 en direct/TPMP People

Matthieu Delormeau recevait son ami Jean-Michel Maire dans TPMP People ce samedi 3 décembre 2022 sur C8, pour la diffusion de ses mémoires. L’occasion pour les téléspectateurs de retrouver avec bonheur une vieille photo de TPMP. Mais parmi les nombreux commentaires positifs à son sujet sur Twitter, il y a eu des critiques sur sa démesure par le passé.

Ce samedi 3 décembre 2022, TPMP People est revenu sur C8 avec Matthieu Delormeau aux commandes. Accompagné de son équipe du jour, composée de Benoît Dubois, Natasha Amal, Isabelle Morini-Bosc et Magali Berdah, l’animateur a vu les histoires de personnages célèbres. Alors il s’est réveillé avec le revival de la série Plus Belle la Vie, les tatouages ​​qu’il regrettait avec Matt Pokora, ou encore le documentaire Netflix sur Meghan et Harry. L’installation a également accueilli des visiteurs : dans le cadre du dossier “Ma grande gueule m’a coûté mon boulot”, Eric Naulleau et Véronique Genest sont venus raconter leur histoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’actrice n’a pas été annoncée de manière très réfléchie. Matthieu Delormeau, surpris d’avoir accepté l’invitation, avait expliqué avant son arrivée qu’il était “anti-GPA, anti-gay et anti-musulman”.

Lire Aussi :  critique Full Metal Bisounours Jacket

En revanche, quelques minutes plus tôt, un autre invité a reçu un accueil très chaleureux. Et pour cause, il était un ami de l’animateur, l’ancien chroniqueur de TPMP Jean-Michel Maire. Ce dernier est venu évoquer la sortie de son livre “Mémoires d’un happy loser”. Un livre plein d’événements de son enfance, de ses années TPMP, de son travail de correspondant de guerre, de ses enfants, ou encore de sa croissance… “On apprend dans ce livre que tu étais un grand correspondant de guerre, que tu étais à Sarajevo, que tu es resté tu as failli tomber d’un avion, que tu as beaucoup travaillé, que tu es un passionné d’histoire, et que tu as vécu une vie incroyable”, a déclaré Matthieu Delormeau.

Lire Aussi :  Comment ne plus s'endormir devant les films?

“Je suis très surpris, j’en connais certains mais pas tous”

Bien qu’on puisse y voir une manière de détruire son image de journaliste light, l’ancien journaliste explique surtout avoir voulu écrire sur sa vie en écrivant sur ses enfants. Une fille de 22 ans et un fils de 29 ans se considèrent vraiment comme ayant réussi. “Ils sont déjà mariés, ils sont fidèles, ma fille est en cinquième année de doctorat, mon fils a un bon travail, il a déjà acheté une maison alors que je suis locataire, une vie hétéro et pleine de morale que j’aurais .J’aime être avec eux, mais je suis fier d’être avec eux.»… Car s’il s’est lui-même qualifié de «loser» dans le titre de son livre, c’est parce que Jean-Michel Maire avoue avoir perdu une belle opportunité , par manque de patience.

Cependant, il ne dit pas amer. Son seul gros reproche ? Comme il ne pouvait pas devenir pilote, il ne pouvait pas dire à son père malade qu’il l’aimait. A la fin de son entretien, l’auteur du documentaire est revenu sur une drôle d’idée qu’il a eue alors qu’il était encore dans l’équipe de TPMP : une famille, qui était une personne fictive, veut lui donner 700 000 euros pour participer à une semaine fun dans le sud. du pays. France. Une demande qu’il a refusée : “l’argent ne m’a jamais aidé de ma vie”. Sur Twitter, de nombreux internautes se sont réjouis de retrouver cette personnalité à plusieurs reprises “bonne”, “drôle” et “émouvante”.

Lire Aussi :  Quiz Cinéma : dans quel film boit-on cette coupe de champagne ? - Actus Ciné

Mais certains internautes, bien au courant de la vie de l’ancien correspondant de guerre, ont nié son existence. Lorsqu’on lui a demandé, ses récentes accusations de police pour trafic de cocaïne. Une autre histoire s’est passée tranquillement lors de l’interview de ces dignitaires, qui a eu de quoi éveiller le goût des fêtes, de la bière et un peu de “bêtises”…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button