Travaux publics : plus d’un demi-siècle d’expertise pour l’entreprise Viarrouge BTP à Druelle

Basée à Druel, Viarrouge BTP réalise du génie civil, du gros œuvre et de la maçonnerie, avec une appétence pour la rénovation de granges ou de porcheries pour les transformer en habitations. L’entreprise travaille pour les particuliers, mais aussi pour les agriculteurs, les producteurs et les collectivités, dans un rayon d’une cinquantaine de kilomètres autour de Rodez.

Jean-Pierre Viaroge s’installe à Drouel sous son propre nom comme artisan maçon en 1971. “A cette époque, il avait deux activités : la maçonnerie et le battage pendant les deux mois d’été”, raconte son fils Pierre, qui a repris l’affaire en 2004 et l’a rebaptisée Viarrouge BTP. Après un bac scientifique au lycée Saint-Procule de Rodez, Pierre Viaroge obtient un DUT Génie Civil à l’Université Paul-Sabatier de Toulouse en 1997-1998 et se forme pendant deux ans au Centre de Formation Continue des Agents de Maîtrise. Labage, en alternance chez Mallet TP, une grande entreprise de travaux publics à Will Rose qui l’embauche alors.

Entreprise familiale structurée

“Je suis fille unique et je me suis juré de ne jamais reprendre l’entreprise de mon père.” Cela lui prenait tout son temps, il travaillait tard le soir, retournait travailler le week-end, n’avait pas de temps libre. J’aimais le métier, mais je n’aimais pas cette vie”, raconte le quadragénaire qui a rencontré l’Aveyronze à Toulouse avec qui il est revenu au pays en 2004. ce que j’ai fait et adapté pour faire de mon entreprise une entreprise familiale structurée.”

Lire Aussi :  Économie | Retraites : le gouvernement veut aller "au-delà de 1 100 euros" minimum pour les carrières complètes

Familiale car l’entreprise ne compte que sept salariés (six hommes sur les sites et une secrétaire) et a une bonne ambiance avec deux repas annuels et une équipe de corpo bowling. Structuré car Pierre Viaroge s’occupe des coûts, de la gestion et du suivi des projets et déploie deux équipes terrain composées d’un chef d’équipe, d’un ouvrier qualifié et d’un apprenti.

Main-d’œuvre de qualité

“Nous avons tous le même état d’esprit et un objectif commun : la satisfaction client.” Mes employés sont des perles. Ils sont flexibles et polyvalents avec un éventail de connaissances peu envié par les grandes entreprises. Ils peuvent aller du pavage de béton à l’ouverture dans un mur de pierre ou à l’aménagement paysager. L’entreprise ne serait rien sans eux, alors je n’attends pas qu’ils frappent à ma porte pour demander une augmentation, j’essaie de suivre le rythme de l’inflation », explique Pierre Viaroge. . “Chaque jour, je fais tout pour simplifier leur tâche, leur donner des ressources et du temps pour faire ce qu’ils font le mieux. Tous les équipements et matériaux nécessaires aux emplacements sont disponibles au dépôt, ils sont autonomes et ne font pas perdre de temps aux commerçants de matériaux.”

Lire Aussi :  Ceva Santé animale décroche le trophée régional

S’il poste parfois des offres d’emploi et reste à l’affût du bon profil, Pierre Viaroge ne souhaite pas doubler ses effectifs. “Je pense plutôt au renouvellement des équipes et au transfert de connaissances.” Nous travaillons avec les Compagnons du Devoir depuis plusieurs années, mais la formation maçonnerie a malheureusement été déplacée à Albi. Nous nous battons avec le prévôt pour avoir des apprentis, mais ils viennent deux ans puis partent en tour de France, ce qui fait que nous ne profitons pas de l’investissement que nous avons fait dans leur formation. »

Expansion argumentative

Bien que le secteur soit actuellement confronté à une crise liée au coût du carburant, des équipements et des matériaux, à des difficultés d’approvisionnement, la diversité des activités de Viarrouge BTP et la fidélité de sa clientèle, notamment auprès des particuliers et des agriculteurs, lui permettent de garder la tête hors de l’eau. . “Nous n’avons reçu aucune nouvelle demande de construction depuis avril, mais notre calendrier est complet pour les six prochains mois.” C’est bien que ça n’aille pas au-delà car ça nous permet d’être réactifs en cas d’urgence », explique Pierre Viaroge.

Implantée depuis 2007 sur le territoire de Bel-Air, à proximité de la D994 qui relie Rodez à Druel, la famille Viaru est à la tête d’une SCI qui loue depuis trente ans un bâtiment à l’équipementier agricole Nadal. Elle vient d’aménager le terrain de 5 000 m² qui sépare son immeuble actuel de celui de Nadal pour construire un troisième immeuble d’environ 1 000 m² dans lequel Viarrouge BTP va emménager. “Nous avons prévu les travaux sur les murs d’enceinte, les clôtures et les portails. La construction du nouveau bâtiment devrait démarrer au premier trimestre 2023.”

Lire Aussi :  Focus sur les fausses bonnes idées qui vous font perdre de l'argent !

En chiffres

52. C’est l’âge de l’entreprise Viarrouge, créée à Druel par Jean-Pierre en 1971, reprise par son fils Pierre en 2004 et installée dans le quartier de Bel-Air en 2007. Ce dernier veut marquer ce demi-siècle lorsque l’entreprise emménage dans ses nouveaux locaux, à quelques mètres du bâtiment actuel, courant 2023.

1. Le chiffre d’affaires de Viarrouge BTP est en millions d’euros, chiffre stable depuis plusieurs années. “Cela peut sembler peu ambitieux, mais je ne souhaite pas développer l’activité plus que cela.” Je préfère faire moins et bien, pour maintenir la qualité de service qui a fait notre réputation. Je suis satisfait de mes employés et de notre Mon objectif est de pérenniser l’entreprise », confie Pierre Viarouge.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button