Venez visiter La Casemate comme si vous y étiez ! | ECHOSCIENCES

Que diriez-vous d’une petite visite dans le plus ancien centre de culture scientifique de France ? Eh bien, allons-y ! Nous vous emmenons avec les premières années du Master “Communication et culture scientifique et technique” à Grenoble visiter la Casemate et la Cosmocité, deux structures du nouvel Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) à Grenoble : le Territoire des Sciences !

Pour petit et peut-être un peu grand !

On commence la visite avec Armelle CHALEON, médiatrice et designer à La Casemate. Elle nous amène à découvrir l’espace d’exposition au rez-de-chaussée, un lieu destiné aux enfants de 3 à 7 ans, repensé et renouvelé chaque année. En semaine, Armelle suit des cours en maternelle, tandis que le samedi, une de ses camarades médiatrices prend le relais et guide les familles dans leur découverte du site. Enseignants et familles sont ensuite invités à poursuivre ce travail d’éveil entamé lors de l’exposition grâce aux ressources pédagogiques proposées en fin de visite.

Lorsque nous sommes arrivés à La Casemate, l’exposition présentée ce jour-là avait pour thème « les 4 saisons ». Destiné à un public non-lecteur, il vise à créer un éveil à la science basé sur les sens. Les ateliers amènent les enfants à observer, toucher, écouter et ressentir pour investiguer et manipuler, le tout sur fond musical.

Comme la grande majorité des expositions annuelles de Kazemata, les supports promotionnels ont été produits directement dans le Fab Lab du centre culturel. L’équipe travaille également avec un illustrateur grenoblois qui réalise des supports visuels.

Armelle nous propose alors de tester différents systèmes installés. Comme les enfants, nous sommes heureux de pouvoir nous amuser dans un espace normalement destiné aux plus petits. Nous nous livrons volontiers à divers ateliers, éveillant nos sens.

Lire Aussi :  Microsoft et la FTC : l’audience préliminaire a eu lieu, la FTC temporise | Xbox One

Initiation, conception, construction : Fab Lab

Après un retour en enfance, nous découvrons l’étage où nous attendent deux autres membres de Kazemat : Jenny AVILA et Gaëtan BOBICHON, tous deux “Fab facilitateurs”. Un métier un peu étrange qui demande une bonne dose de créativité et une grande polyvalence. Avec eux, chaque journée de travail est différente. De la création de visites scénarisées, à la conception d’ateliers, en passant par l’initiation du public aux équipements et logiciels du Fab Lab, toutes ces activités permettent de ne jamais s’ennuyer.

Leur espace de travail est le Fab Lab. Divisé en plusieurs salles, il propose une série d’ateliers et de machines qui permettent l’exécution la plus manuelle de tout type de projet créatif. Les espaces nous ont alors été présentés des plus paisibles et ordonnés aux plus bruyants et poussiéreux.

La première pièce est un paradis de la modélisation en trois dimensions. Les objets peuvent y être produits à partir de fichiers numériques grâce aux imprimantes et scanners 3D disponibles. Gaëtan nous emmène ensuite dans un autre espace, cette fois dédié au design en deux dimensions. Plusieurs découpeuses laser sont alignées, prêtes à travailler sur différents types de matériaux à partir de fichiers 2D. Dans le troisième espace, il y a tout ce dont vous avez besoin pour travailler avec des textiles, comme une machine à coudre, une surjeteuse ou même une machine à broder numérique. Enfin, la dernière salle contient tous les outils de base d’un bon artisan et propose également au fond de cet espace, une fraiseuse qui est une machine destinée à des fins d’usine.

Lire Aussi :  AMD corrige une partie des problèmes de consommation des Radeon RX 7900 XTX / XT

Gaëtan explique que tout ce matériel peut être mis à disposition sur demande ou lors d’ateliers prévus au Kazemat, ainsi que lors des nombreuses initiations aux machines et logiciels par les Fab Facilitators.

Un peu plus près des étoiles

Après avoir visité le Fab Lab, nous nous rendons dans la salle de réunion pour en savoir plus sur les structures scientifiques liées à la Casemate.

Premier Centre de Culture Scientifique et Technique (CCST) de France, Kazemat fait désormais partie d’une structure plus large appelée “Territoire des Sciences” qui gère également la Cosmocité et des événements territoriaux comme Echosciences ou la Fête des Sciences. Cette structure, qualifiée d’EPCC (Etablissement Public de Coopération Culturelle), est gérée par la Métro de Grenoble, l’Université Grenoble Alpes, le département de l’Isère, la Région Auvergne Rhône-Alpes et l’Académie de Grenoble.

Audrey Korczynska, chef de projet chez Casemate, présente plus en détail l’une des institutions de cette structure : Cosmocité.

Située au sud de l’agglomération grenobloise, sur la commune de Pont-de-Claix, cette institution aura pour vocation de diffuser les sciences de la terre, de l’espace et de l’environnement. Se voulant ludique et pédagogique, il s’adressera à un public de tout âge, qu’il soit scolaire ou familial. Ce sera donc un lieu où les gens pourront apprendre, expérimenter, discuter et s’amuser.

A savoir, le bâtiment a été construit sur un ancien moulin qui fournissait en farine la plupart des boulangeries de la région grenobloise entre la fin du 19ème siècle et les années 1970, il s’inspire donc en partie de l’architecture de l’ancien moulin à la tour emblématique. vieux batiments.

Lire Aussi :  Test Écran 144 Hz HP Omen 27u : le design et la qualité d'image

Audrey détaille ensuite les différents espaces qui composeront Cosmocité :

  • Exposition temporaire pour les enfants de 3 à 7 ans accompagnée d’ateliers
  • Exposition permanente sur les sciences de la terre et de l’espace
  • Une terrasse avec belvédère avec vue à 360° sur les massifs montagneux
  • Deux salles impressionnantes

Ces salles impressionnantes nous ont été décrites par Emmanuel LAISNÉ, chef de projet ingénierie culturelle. Il explique les différentes technologies et dispositifs utilisés dans deux salles impressionnantes : le planétarium et la salle de projection.

Le planétarium diffusera de nombreuses simulations liées aux planètes, aux étoiles et à l’Univers dans son ensemble. La salle de projection sera équipée de plusieurs projecteurs qui permettront la diffusion de contenus vidéo au sol et sur les murs. Il est également équipé de capteurs qui serviront à interagir avec les visiteurs dans le cadre de plusieurs activités toutes plus ludiques et amusantes les unes que les autres.

Cependant, nous gardons ce nouveau centre de culture scientifique un peu secret pour que les visiteurs ne gâchent pas l’expérience. L’ouverture de Cosmocité est prévue en 2023, ce qui devrait ravir petits et grands.

L’article a été écrit par Lisa Troalen et Emmy Vanotti, avec l’aide de Margaux Siché et Anaëlle Gateau, dans le cadre du master “Communication et culture scientifique et technique” à Grenoble.

Image de couverture libre de droits. Image dans le corps de l’article prise par des étudiants en MA.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button