Vrai ou Faux. Faut-il éteindre le chauffage quand vous êtes absent ?

Il est connu pour être le poste de dépense le plus important pour le ménage (66% de la consommation énergétique des ménages selon l’ADEME), le chauffage doit être optimisé au risque de voir la facture énergétique augmenter.

A première vue, il serait judicieux d’éteindre le chauffage lorsque vous êtes absent pour limiter au maximum son utilisation. Qu’en est-il des faits ?

Une fausse bonne idée

Éteindre le chauffage lors d’une absence ponctuelle (travail, week-end, etc.) n’est pas forcément une bonne chose. En effet les radiateurs ont tendance à surchauffer au moment du redémarrage pour compenser le temps perdu. Ils généreront alors une énergie importante qui pèsera sur la facture énergétique. En cas d’absence prolongée, vous devez éteindre le chauffage.

Lire Aussi :  Sous pression de l'extrême droite, la Fnac retire de la vente un jeu d'un site antifasciste

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) recommande baissez le chauffage lorsque vous êtes absent pendant la journée, plutôt que de l’éteindre complètement. Parmi les options disponibles pour réduire les factures d’énergie, elle recommande une gestion dynamique de la température en fonction des heures de présence.

Dans son guide, elle conseille de régler “la température entre 19 et 21°C dans les pièces occupées le jour et 17°C la nuit et le jour dans les pièces inoccupées”. Elle suggère d’utiliser des vannes thermostatiques et des minuteries pour réguler la chaleur dégagée par les radiateurs.

Autre alternative disponible : utiliser un thermostat connecté comme celui du français Netatmo (à condition qu’il soit compatible avec votre chaudière).

Lire Aussi :  Chèque carburant 100 euros : voici les conditions requises pour les personnes handicapées

Attention aux filtres thermiques

Cependant, cette découverte n’est pas non valable en cas de tamis thermique avec une mauvaise isolation. C’est pour cette raison que l’ADEME recommande « avant toute chose, isolez votre logement ». En France, 7 millions de foyers sont encore mal isolés et consomment beaucoup (trop) d’énergie pour le chauffage.

Si vous vous trouvez dans une telle situation, vous pouvez demander aux conseillers des Centres d’information sur l’énergie de vous renseigner sur les techniques et les aides financières disponibles. Une fois que vous aurez effectué votre bilan énergétique, vous pourrez connaître la solution la plus économique à choisir.

Filtre thermique

Déperditions énergétiques d’un logement non isolé © ADEME

En effet, une maison bien isolée retient mieux la chaleur. Il consomme moins d’énergie de chauffage et vous permet de réduire votre facture en fin de mois. Si vous êtes en thermo passoire, mieux vaut réduire la chauffe au maximum pour ne pas qu’elle chauffe inutilement en votre absence.

Lire Aussi :  le sous-traitant d'Orange Scopelec repris par le groupe Circet

Dans tous les cas, avant d’envisager une rénovation du système de chauffage, il est indispensable d’améliorer l’isolation de votre logement. Si vous vous lancez dans la rénovation de votre chauffage dans une maison mal isolée, vous aurez besoin d’un équipement de chauffage performant (et donc plus cher).

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button