XV de France Féminin. Jessy Trémoulière dézingue le staff des Bleues, la FFR lui répond

L'
Jessy Trémoulière n’a pas été tendre avec le staff du XV de France Féminin, la FFR a réagi par voie de communiqué. (© Icône du sport)

La Coupe du monde féminine en Nouvelle-Zélande a marqué les classements Bleu. En effet, 10 jours après avoir terminé 3éd de cette compétition, porteur de ballon expérimenté XV Femmes de France, Jessy Trémoulière (30 ans ; 73 sélections), a été élu meilleur joueur du monde en 2018, et même joueur de la décennie 2010-2020 par Mondial Rugbya vidé son sac dans une interview au quotidien L’Équipe.

Une interview où le joueur leAS Romagne ce n’était pas la pièce de rechange du car tricolore Thomas Darracq et ses collaborateurs, pointant leurs “choix injustes”, leur “manque d’honnêteté lors des entretiens” et leur “vérité non constructive”. «Ils ont souligné ce qui se passait, y compris un manque de vitesse. Mais ils savaient dès le départ que je n’étais pas le plus rapide”, a-t-il déclaré. « Je leur reproche un manque de respect. Ils étaient malhonnêtes parce qu’il n’y avait aucun discours constructif. J’ai l’impression qu’on m’a mis la tête sous l’eau, pour m’humilier. Au sortir des entretiens, j’avais l’impression d’être inutile, de ne plus savoir jouer au rugby.

Lire Aussi :  Masters 1000 Paris - Holger Rune sauve 3 balles de match et sort Stan Wawrinka après un match fou !

“Le travail de débriefing, d’analyse et d’écoute a commencé”, précise la FFR

Ce lundi 21 novembre 2022, quelques heures après la publication de cette interview, la Fédération française de rugby (FFR) a partagé un communiqué en réponse aux propos chocs de Jessy Trémoulière, qui n’a pas été nommé. « Suite à l’expression dans la presse d’une joueuse du XV de France Féminine faisant des commentaires critiques à l’encontre de sa direction, la FFR tient à le constater.débriefing et analyse Ça a commencé le lendemain de la compétition avec tous les joueurs de la Coupe du monde”, note la Fédération, avant d’ajouter :

Ce travail passe par l’écoute de tous les joueurs du groupe français ainsi que du staff. Il s’achèvera vers le 20 décembre. L’objectif est de construire un plan d’action qui sera mis en place dès le début de l’année prochaine pour améliorer encore les conditions de travail et les performances du XV féminin de France en vue du prochain Tournoi des 6 Nations 2023.

Communiqué de presse de la FFREn réponse aux commentaires de Jessy Trémoulière

Bref, vous l’aurez compris, la Coupe du monde féminine en Nouvelle-Zélande a laissé son empreinte dans les rangs tricolores. Même si nous espérons que ce sera bientôt de l’histoire ancienne.

Lire Aussi :  Perrine Laffont et la quête de la confiance : "J'ai viré mes adversaires de mes réseaux"

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous verrez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Lire Aussi :  Gareth Southgate et la sélection d'Angleterre, pour l'amour des siens



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button